Etats-Unis: "erreurs" fiscales admises pour la Fondation Clinton

Des "erreurs" ont été admises dans la déclaration d'impôts de la Fondation Clinton, dirigée par l'ancien président américain Bill Clinton, et son épouse candidate aux élections de 2016, Hillary.
07 août 2015, 15:21
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
La Fondation Clinton, dirigée par Hillary Clinton et son mari, a subi quelques soucis fiscaux récemment.

Les erreurs se seraient produites en additionnant les dons de gouvernements étrangers avec des dons d'autres sources.

Hillary Clinton fait l'objet d'attaques pour d'éventuels conflits d'intérêts en raison des activités de la Fondation Clinton, notamment dans un livre à paraître en mai.

Le New York Times a obtenu l'ouvrage "Clinton Cash", et rapportait lundi que l'auteur y accuse le couple Clinton d'enrichissement personnel, notamment via les discours rémunérés prononcés à l'étranger par Bill Clinton lorsque son épouse était secrétaire d'Etat (2009-2013).

Et les dons à la fondation de certains Etats ou certaines entreprises étrangères ayant des intérêts à défendre à Washington, pendant qu'Hillary Clinton dirigeait la diplomatie américaine, sont observés à la loupe par les détracteurs de la démocrate et la presse.

"Recettes totales correctement signalées"

Or, dimanche, la directrice de la Fondation, Maura Pally, a admis que l'organisation a commis une "erreur en combinant les dons de gouvernements étrangers avec des dons" d'autres sources, dans sa déclaration d'impôts, mais "nos recettes totales ont toujours été correctement signalées dans nos déclarations".

"Oui, nous avons fait des erreurs, comme peuvent en faire des organisations de notre taille. Mais nous agissons rapidement pour y remédier et avons pris les mesures qui s'imposent pour éviter qu'elles se reproduisent", a poursuivi Mme Pally, tout promettant la "transparence".