Etats-Unis: il démembre sa petite amie et jette les restes dans la jungle

Un Américain de 37 ans, un ancien Marine, a tué sa petite amie au Panama, a démembré son corps avant de jeter les restes dans la jungle. Il plaide non coupable, alors que tout l'accable.
07 août 2015, 15:19
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le couple s'est installé sur l'île de Bocas de Toro, au large de la ville du même nom. Les choses ont très vite dégénéré.

Un ancien Marine à la retraite a été inculpé vendredi aux Etats-Unis par un grand jury de San Diego, en Californie (ouest) pour avoir assassiné puis démembré sa petite amie avant de disperser ses restes dans la jungle du Panama, a rapporté le département de la Justice. L'homme est âgé de 37 ans.

Après le meurtre et la dispersion des restes de la victime, l'ancien militaire a élaboré tout un stratagème pour tenter de dissimuler les faits. Il a notamment envoyé des emails à partir de la messagerie de sa petite amie en se faisant passer pour elle, et utilisé sa carte bancaire pour retirer de l'argent aux distributeurs.

Les restes de la victime n'ont été retrouvés que deux ans après sa mort. L'homme est emprisonné depuis juin 2013 pour d'autres chefs d'inculpation liés au meurtre. Il a plaidé non coupable.

Le couple avait quitté en septembre 2011 Los Angeles pour s'installer sur l'archipel de Bocas del Toro, au Panama. Ils louaient une chambre sur une île accessible seulement par bateau, a précisé le ministère dans un communiqué.

Dès leur arrivée, le Marine à la retraite a commencé à écrire des courriels à une autre petite amie, la mère de sa fille, et à battre la victime.