États-Unis: Trump signe un décret pour lancer le projet de mur avec le Mexique

Il a dit qu'il le ferait, et il semble en bonne voie pour le réaliser. Mercredi, Donald Trump a signé un décret qui lance le projet de construction d'un mur à la frontière mexicaine. Reste à savoir si le Mexique paiera ce mur, comme l'a si souvent tonné le Républicain.
25 janv. 2017, 20:17
/ Màj. le 25 janv. 2017 à 22:37
 Donald Trump enchaîne la signature de décrets depuis le début de son investiture.

Le président américain Donald Trump a signé mercredi deux décrets présidentiels pour renforcer la sécurité aux frontières des Etats-Unis et réprimer l'immigration clandestine. L'un d'entre eux prévoit la construction d'un mur le long de la frontière avec le Mexique.

Le deuxième décret vise à supprimer les financements fédéraux des villes et Etats dit "sanctuaires", c'est-à-dire qui tolèrent la présence d'immigrants clandestins. Dans des villes comme San Francisco, les autorités locales, souvent démocrates, refusent de coopérer avec les autorités fédérales dans la lutte contre l'immigration clandestine.

 

 

"Nous sommes en pleine crise à notre frontière sud. L'augmentation sans précédent de migrants illégaux venant d'Amérique centrale nuit à la fois au Mexique et aux Etats-Unis", a déclaré Donald Trump dans un discours prononcé au département de la Sécurité intérieure après la signature des décrets. "J'espère que les mesures que nous prendrons à partir de maintenant renforceront la sécurité dans nos deux pays à la fois. Un pays sans frontière n'est pas un pays."

"Construire cette barrière est plus qu'une simple promesse de campagne, c'est une première mesure de bons sens pour véritablement sécuriser notre frontière poreuse", a déclaré le porte-parole de la Maison blanche, Sean Spicer. "Cela va juguler de flot de drogue, de criminalité et d'immigration illégale vers les Etats-Unis", a-t-il ajouté.

M. Spicer a également annoncé la création de davantage de centres de détention le long de la frontière pour qu'il soit "plus facile et moins cher" de détenir puis de renvoyer les immigrants illégaux dans leur pays d'origine.

Paiement compliqué

Dans une interview accordée mercredi à la chaîne de télévision ABC News, Donald Trump explique que le lancement de la construction du mur entre les Etats-Unis et le Mexique est une affaire de mois. Le président a par ailleurs de nouveau assuré que son financement serait, in fine, payé par le Mexique, alors que ce dernier a toujours rétorqué qu'il ne paierait pas.

Le coût du mur et sa longueur ne sont toutefois pas connus. M. Trump a déclaré l'an dernier qu'il coûterait "probablement huit milliards de dollars" et qu'il pourrait courir sur 1600 km.