Etats-Unis: une organisation chrétienne annonce la fin du monde pour ce mercredi

Et si notre bonne vieille Terre n'avait plus que quelques heures à vivre? C'est du moins la théorie défendue par un groupe de Chrétiens américains. Sinon, c'est quoi votre programme de demain?
06 oct. 2015, 15:53
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Après la Lune rouge, la fin du monde...

Moins de 24 heures. C'est le temps qu'il reste à vivre à la Terre, du moins selon la eBible Fellowship, une communauté chrétienne en ligne, dont le quartier général se trouve près de Philadelphie, aux Etats-Unis. A leurs yeux, la lune rouge, visible dans la nuit du 27 septembre, si elle n'a occasionné aucun événement particulier, annonçait pourtant bien le début de l'Apocalypse, rapporte The Guardian.

 "Selon ce que présente la Bible, il semblerait bien que le 7 octobre soit bien le jour dont Dieu a parlé,le jour où le monde va disparaître", assure Chris McCann, leader et fondateur de la communauté. "Il sera annihilé pour toujours." Pour justifier ses allégations, le groupement se base sur une prédiction faite il y a déjà quelques années par Harold Camping, homme de radio américain. Ce dernier prévoyait la fin du monde pour le 21 mai 2011. Raté! Le brave homme a alors tout bonnement décalé sa prédiction à octobre 2011. Mais ne voyant toujours pas ne serait-ce qu'un début de fin du monde à ce moment-là, Camping a fini par se retirer de la vie publique.

Détruite par le feu

Chris McCann estime quant à lui qu'il y a du vrai dans les élucubrations de Camping. Selon McCann, le 21 mai 2011 correspondait en réalité au jour du Jugement dernier, le moment où Dieu terminait de déterminer quels Chrétiens allaient survivre au Massacre. Puis, durant 1'600 jours, il allait devoir se consacrer à la sélection des non-Chrétiens à sauver. Ce qui nous amène, selon McCann au 7 octobre 2015. La boucle est bouclée.

Et le groupement a même une idée sur la manière dont devraient se dérouler les événements. "Dieu a détruit la première Terre par l'eau, par le Déluge, aux jours de Noah. Et il a dit qu'il ne le referait plus, pas par l'eau. Mais il dit, dans l'Evangile de Pierre, 2-3, qu'il le détruira par le feu", précise ainsi Chris McCann. Même s'il croit dur comme fer à sa théorie, le fervent Chrétien se laisse tout de même une marge d'erreur. "C'est très probable que cela arrive, ce qui veut dire que c'est peu probable que cela n'arrive pas." Son programme pour la semaine prochaine? Trois anniversaires, à célébrer en famille.

par Lea Gloor