Facebook parie sur les drones pour parfaire l'accès à internet

Titan Aerospace, un fabricant de drones, pourrait être racheté par Facebook. Le géant américain pourrait utiliser des drones comme relais réseaux pour la diffusion d'internet.
07 août 2015, 13:27
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
JAHRESRUECKBLICK 2013 - JUNI - A remote-control helicopter fitted with a camera flies over the Mediclinic Heart Hospital where former South African President Nelson Mandela is being treated in Pretoria, South Africa Friday, June 28, 2013. Outside the Pretoria hospital on Friday, a man flying a drone-like object with a camera attached was led away by several policemen, adding to an already heightened atmosphere where well-wishers continue to gather to pray for Mandela. (KEYSTONE/AP Photo/Ben Curtis)

Facebook est en discussion pour racheter Titan Aerospace, un fabricant de drones qui serviraient à créer des réseaux internet dans les régions qui en sont dépourvues, affirme le site spécialisé sur le secteur technologique TechCrunch. Le premier réseau social en ligne mondial offrirait 60 millions de dollars (53 millions de francs).

Les drones de Titan Aerospace, une société non cotée fondée en 2012, fonctionnent à l'énergie solaire, qu'ils sont capables de stocker pour se maintenir à 20 kilomètres d'altitude pour une durée de cinq ans. Ils peuvent remplir la plupart des tâches confiées à des satellites géostationnaires, mais sont moins coûteux, souligne TechCrunch.

Ils peuvent par exemple servir à surveiller la météo ou à faire des images de la terre, mais c'est leur usage dans les communications qui intéresse Facebook. Les drones seraient en effet utilisés dans le cadre de l'initiative internet.org, soutenue par le réseau social et visant à apporter un accès internet aux 5 milliards de personnes qui en sont privées.

Facebook compte utiliser les drones comme relais pour des réseaux internet et prévoit d'en faire fabriquer 11'000 dans un premier temps, avec un déploiement qui commencerait par l'Afrique, selon TechCrunch.

Le géant de l'internet Google a un projet un peu similaire pour lequel il a déjà effectué des tests, où ce sont des montgolfières qui sont utilisées à la place des drones.

Facebook n'a pas fait de commentaire dans l'immédiat. Le réseau social vient d'annoncer une acquisition beaucoup plus importante, celle du service de messagerie mobile WhatsApp pour 19 milliards de dollars.