Réservé aux abonnés

Fête du travail sur fond de crise

05 août 2015, 16:44
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Les traditionnels défilés du 1er mai, qui célèbrent la Fête du travail en Europe et dans le monde, ont eu lieu hier sur fond de crise du modèle social européen et de programmes d'austérité. Ils ont notamment mobilisé plus de 100 000 manifestants en Espagne. Les Espagnols ont défilé dans 80 villes, dans un pays marqué par la crise, des coupes budgétaires sans précédent ainsi qu'une réforme du travail introduite par le gouvernement conservateur pour tenter de réduire un taux de chômage record.

En Grèce, également frappée par une politique de rigueur encore plus sévère, des milliers de personnes...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois