Réservé aux abonnés

Force d’intervention créée pour contrer l’EI

Hier, Barack Obama a confirmé l’envoi de 250 soldats américains supplémentaires en Syrie pour aider à combattre le groupe Etat islamique.
25 avr. 2016, 23:32
/ Màj. le 26 avr. 2016 à 00:01
U.S. President Barack Obama listens as he tours the Hannover Messe,  the world's largest industrial technology trade fair, in Hannover, northern Germany, Monday, April 25, 2016. Obama is on a two-day official visit to Germany. (AP Photo/Markus Schreiber) Germany Obama

«A l’heure actuelle, la menace la plus urgente pour nos nations, c’est l’EI. C’est la raison pour laquelle nous sommes unis dans notre détermination à le détruire», a déclaré le président américain Barack Obama, reçu hier par la chancelière allemande Angela Merkel à Hanovre, en Allemagne.

«Un petit nombre de membres des opérations spéciales américaines au sol sont déjà présents en Syrie. Leur expertise a été essentielle pour permettre aux forces locales d’exclure l’EI de certaines zones-clés», a affirmé Barack Obama. Washington s’est d’ailleurs appuyé sur ce «succès» pour justifier l’envoi de d...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois