Forte majorité pour une sortie de l'UE en Grande-Bretagne

Les Britanniques voteraient aujourd'hui massivement en faveur d'une sortie de leur pays de l'Union Européenne en cas de référendum sur le sujet, a indiqué jeudi un sondage de l'institut YouGov.
06 août 2015, 15:03
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
london

Une étude vient confirmer la prévalence de l'euroscepticisme en Grande-Bretagne.

Si on leur offrait le choix de rester ou de partir, 49% des Britanniques disent qu'ils voteraient pour une sortie de l'UE, 28% se prononceraient pour le maintien. Ils sont 17% à se déclarer indécis, annonce jeudi l'institut de sondage YouGov.
 
Le même sondage mené en Allemagne par le même institut pendant la même période donne des résultats diamétralement opposés. 57% des Allemands interrogés sont favorables au maintien de leur pays dans l'UE, 25% appellent de leur voeux une sortie et 9% se disent indécis. En France, 43% disent vouloir rester, 32% vouloir partir et 10% se disent indécis.
 
Les visions des uns et des autres sont moins éloignées en ce qui concerne les perspectives européennes, les habitants des trois pays broyant du noir. Les plus pessimistes sont les Français (66%) devant les Britanniques (65%) et les Allemands (54%).
 
"Le décalage marqué sur le ressenti des Britanniques et des Allemands par rapport à l'appartenance de leur pays à l'Union européenne souligne la taille du défi auquel sont confrontés David Cameron et Angela Merkel, qui doivent tenter de s'accorder sur le budget européen", lors d'un sommet extraordinaire à Bruxelles les 23-24 novembre, a relevé Joe Twyman, directeur des recherches politiques et sociales à YouGov.
 
Les données sur la Grande-Bretagne, l'Allemagne et la France sont incluses dans le dernier baromètre EuroTrack opéré par YouGov pour mesurer l'état de l'opinion publique en Grande-Bretagne, Allemagne, France, Danemark, Suède, Finlande et Norvège. Dans le cadre de ce sondage 1637 Britanniques, 1031 Français et 1018 Allemands ont été interrogés, entre les 19 et 28 octobre.