France: décédée, elle reçoit ses impôts à l'adresse de sa tombe

Une Française aura décidément été poursuivie par les impôts jusqu'au bout de sa vie. Même plus loin, si l'on peut dire. Réceptionné par la mairie de Sarzeau, en Bretagne, un courrier du centre des finances publiques était adressé à la dame, domiciliée "tombe 24, rangée E, rue du cimetière".
01 oct. 2016, 15:13
/ Màj. le 01 oct. 2016 à 15:24
A Sarzeau, une feuille d'impôts a été envoyée au cimetière de la commune. (illustration)

L'histoire peut paraître comique... mais elle a fait rire jaune la mairie de Sarzeau, en Bretagne. Dernièrement, cette dernière a réceptionné un courrier quelque peu original, qui ne lui était pas directement destiné. Et pour cause: la lettre, provenant du centre des finances publiques, était en fait une imposition à la taxe foncière, envoyée à une dame décédée. Sur l'enveloppe était alors inscrit l'adresse: "Tombe 24, rangée E, rue du cimetière".

La trésorerie principale de la commune de Sarzeau pense avoir l'explication de cet étrange phénomène: "C’est sans doute la farce d’une personne qui a fait ce changement d’adresse. On peut penser à un des héritiers qui ne voulait pas payer la taxe foncière. Il faut savoir que l’on peut faire le changement en ligne sur Internet…", explique le trésorier-payeur Christophe Libre au quotidien Ouest-France. Ce dernier voit mal comment un fonctionnaire aurait pu commettre une telle maladresse.