France: deux personnes ont été tuées par la tempête Gonzalo

Deux personnes ont été tuées dans l'est de la France par le passage de la tempête Gonzalo. Deux femmes ont été écrasées par la chute d'un arbre près de Strasbourg et à Troyes.
07 août 2015, 14:21
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Parti des Caraïbes, Gonzalo a gardé suffisamment de puissance pour faire d'importants dégâts et des morts en Europe.

Des vents violents, soufflant parfois à plus de 100 km/h, ont provoqué mardi soir deux décès accidentels en France. Ils ont aussi attisé un important incendie de maquis en Corse. Les intempéries ont aussi fait quelques blessés en Allemagne et en Belgique.

A Illkirch, en banlieue de Strasbourg, une femme de 57 ans a été tuée par la chute d'un arbre sur sa voiture. A Courteranges près de Troyes (Aube), une automobiliste de 44 ans a succombé sur une aire de repos, écrasée par un arbre déraciné alors qu'elle avait quitté son véhicule.

Le trafic ferroviaire a été perturbé mardi soir pendant plusieurs heures en Alsace et en Moselle, en raison de dégâts liés aux intempéries, selon la SNCF.

En Haute-Corse, le vent a attisé un feu de maquis, devenu dans la nuit le plus gros incendie de la saison sur l'île. Il s'est répandu sur près de 800 hectares. Le feu n'était toujours pas maîtrisé mercredi après-midi.

Les rafales ont aussi touché des pays voisins de la France. Des chutes d'arbres ou de branches ont causé deux blessés graves en Belgique et au moins deux blessés dans le sud-ouest de l'Allemagne, selon des médias locaux.

Dès mardi après-midi, le Royaume-Uni avait été touché par les vents provenant de la queue de l'ouragan Gonzalo, qui avait traversé l'Atlantique. Une passante était morte à Londres, écrasée par un arbre.