France: ils piratent la ligne pour téléphoner sans payer

On se plaint souvent que nos factures de téléphone sont trop salées. Quatre malfrats français ont trouvé la parade: ils ont tout simplement piraté un local de raccordement de la région parisienne. De là, ils passaient de coup de fil surtaxés et participaient à des jeux.
07 août 2015, 13:29
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Les malfrats ont utilisé une technologie de pointe pour détourner les lignes téléphoniques (image d'illustration). Ils s'étaient installés dans le local de raccordement.

Quatre hommes ont été mis en examen dimanche en France pour s'être illégalement connectés à des lignes téléphoniques pour passer des appels surtaxés et participer à des jeux sans payer, a-t-on appris de source judiciaire. Le préjudice de la fraude est estimé à 200'000 euros.

Interpellés jeudi en flagrant délit dans un local de raccordement des lignes d'opérateur téléphonique à Stains, en Seine-Saint-Denis, les quatre complices, âgés de 24 à 32 ans, ont été mis en examen pour "entente en vue d'un accès frauduleux à un système de traitement automatisé de données", "escroquerie en bande organisée" et "participation à une association de malfaiteurs", a déclaré la source.

Grâce à "la pose d'un mécanisme en Y sur les lignes téléphoniques pour les dévier", ils se connectaient pour ne pas avoir à régler leurs nombreux appels à des numéros surtaxés. Ils accédaient ensuite à des codes pour régler des services payants ou participer à des jeux et des loteries pour recevoir des cadeaux ou gagner de l'argent.

Alertés par un technicien d'un opérateur, qui a décelé une surconsommation d'énergie sur le réseau téléphonique dans ce local de raccordement, les policiers ont surpris les quatre hommes à l'intérieur avec des chaises et des tables pliantes, de nombreux outils, des enregistreurs, des téléphones sans fil et des batteries portatives.

Plainte de l'opérateur Orange

"Avec ce matériel et à partir des lignes qu'ils déviaient illégalement, ils généraient un grand nombre d'appels vers des appels surtaxés", a résumé la source.

Se considérant victime d'un piratage depuis plusieurs mois et dans plusieurs centres répartiteurs, l'opérateur Orange avait déposé en mars deux plaintes aux commissariats de Stains et Epinay-sur-Seine. Son préjudice est estimé respectivement à 73'608 euros et 128'825 euros dans les deux communes.

Tous connus des services de police, les quatre hommes ont été placés sous contrôle judiciaire. Deux d'entre eux avaient déjà été interpellés il y a plus d'un an pour des faits similaires à Tours.