France: Sarkozy veut limiter le pouvoir européen

L'ex-président français Nicolas Sarkozy veut réduire de moitié les compétences de l'Union européenne. Il l'a fait savoir lors d'une réunion publique à Bordeaux.
07 août 2015, 14:28
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Nicolas Sarkozy en veut à l'Union européenne.

"Je voudrais qu'on supprime 50% des compétences de l'Europe actuelle pour les regrouper autour d'une dizaine de politiques: politique industrielle, politique agricole, politique de la recherche", a déclaré l'ex-président français, dans la dernière ligne droite de sa campagne pour la présidence de l'UMP. 

"Tout le reste doit être rendu en compétences aux États nations", a-t-il ajouté devant quelque 4000 militants de l'UMP.

Il s'est également déclaré "clairement" en faveur du retrait du pouvoir d'initiative législative de la Commission européenne, une prérogative essentielle de l'exécutif européen.

"Il y a un Parlement européen, nous n'avons pas besoin d'avoir une Commission qui produit des règlements et des lois", a fait valoir l'ancien président français.

Une prise de position qui n'est pas sans rappeler celles du Premier ministre conservateur britannique, David Cameron, qui n'a de cesse de demander une réduction draconienne des compétences communautaires de l'Union européenne.