Gaza: l'armée israélienne tue quatre combattants du Hamas

Un tir de char israélien a tué jeudi soir quatre combattants de la branche armée du Hamas (Brigades Ezzedine Al-Qassam) dans la bande de Gaza.
07 août 2015, 11:58
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Un combattant de la branche armée du Hamas (Brigades Ezzedine Al-Qassam) a été tué jeudi soir et un autre blessé par un tir de char israélien dans la bande de Gaza,

Quatre combattants du Hamas ont été tués jeudi soir par un tir de char israélien à Gaza, et cinq soldats israéliens ont été blessés lors des heurts qui ont suivi, affirment des sources israéliennes et palestiniennes. Par ailleurs, la seule centrale électrique de la bande de Gaza a cessé de fonctionner vendredi matin.

"Nous avons complètement stoppé le fonctionnement de la centrale électrique ce matin à 6 heures (04H00GMT) parce que nous n'avons plus un seul litre de carburant. Moins de 50% des besoins de la bande de Gaza sont actuellement couverts par l'électricité en provenance d'Israël", a déclaré à l'AFP Fathi el-Cheikh Khalil, adjoint au président de l'Autorité de l'énergie.

Membre du Hamas

Par ailleurs, quatre combattants du Hamas ont été tués jeudi soir par un tir de char israélien dans la bande de Gaza, a-t-on appris vendredi de sources israélienne et palestinienne. L'armée israélienne a précisé que cinq soldats avaient été blessés par l'explosion d'une mine.

Selon des responsables palestiniens, Rabieh Barikeh a été tué sur le coup lors des échanges de tirs tard jeudi soir et Khaled Aboubakr est mort de ses blessures dans la nuit.

Les corps de Mohammed al-Qassas et Mohammed Daoud ont été découverts plus tard. Ils étaient selon les mêmes sources tous des commandants locaux de la branche militaire du Hamas.

Selon un communiqué de l'armée israélienne, l'affrontement a été déclenché par l'explosion d'un engin explosif alors que les troupes israéliennes dégageaient un tunnel entre la bande de Gaza à Israël, construit vraisemblablement pour lancer à des attaques contre l'Etat hébreu.

Chars israéliens

Une source issue du Hamas a expliqué que des combats ont éclaté dans la bande de Gaza, car des chars israéliens ont franchi la frontière et ont été visés par des tirs de mortiers palestiniens.

Selon les sources médicales et sécuritaires à Gaza, des activistes conduisaient une opération de surveillance dans la zone frontalière entre le territoire palestinien et Israël lorsqu'ils ont essuyé un tir d'obus d'un blindé israélien à l'est de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza.

Des témoins ont également ajouté qu'un char israélien et un bulldozer blindé ont fait une incursion d'une centaine de mètres à l'intérieur du territoire palestinien.

Vendeur de légumes

Jeudi, des soldats israéliens ont par ailleurs abattu un Palestinien qui leur lançait des pierres près de Jénine, en Cisjordanie, ont rapporté des témoins et des sources médicales. Selon les habitants du village, le jeune homme, vendeur de légumes, n'avait pas d'activité politique connue.

Une porte-parole de l'armée israélienne a indiqué de son côté qu'une cinquantaine de Palestiniens avaient jeté des pierres aux soldats au cours d'un raid nocturne dans un village et que Tsahal enquêtait sur les informations selon lesquelles l'un d'entre eux avait été tué.