Grande-Bretagne: un gardien de zoo grièvement blessé par un rhinocéros

Un rhinocéros a chargé mercredi un gardien de zoo londonien. L'homme a été grièvement blessé. L'association de défense des animaux PETA a réagi en déclarant que ces animaux ne sont pas faits pour vivre en captivité où ils développent un comportement agressif.
07 août 2015, 14:28
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
epa01700161 Female rhino Tuli (r) stands in the enclosure at the zoo in Erfurt, Germany, 17 April 2009. The square-lipped rhinoceros which by now weighs 1.4 tons will move to Great Britain on 20 April 2009. The zoo in Whipsnade is one of the most successful rhino breeders in Europe and is happy to lay hands on fresh blood in the scope of the European Endangered Species Programme. Tuli was born in Erfurt on 15 January 2007.  EPA/HENDRIK SCHMIDT

Un gardien du zoo de Whipsnade, au nord de Londres, en Grande-Bretagne, a été grièvement blessé mercredi pendant la charge d'un rhinocéros. Le quinquagénaire a été retrouvé dans le bassin de l'enclos et a dû être évacué par hélicoptère à l'hôpital dans un état "sérieux mais stable".

Il souffre de blessures à la poitrine, à l'abdomen et au pelvis.

Les cinq rhinocéros unicornes d'Inde du zoo de Whipsnade sont d'excellents nageurs et passent jusqu'à 60% de leur temps dans l'eau, ont rappelé les responsables du zoo. Les mâles pèsent plus de deux tonnes et peuvent être dangereux pour l'homme lorsqu'on les dérange.

"Combien de personnes devront encore être blessées ou tuées par des animaux sauvages dans des zoos ou des cirques avant que l'on admette que ces animaux ne sont pas faits pour vivre en captivité", a commenté un représentant de l'association de défense des animaux PETA.

Selon lui, "il ne faut pas s'étonner que ces animaux développent un comportement agressif ou souffrent de dépression" à force d'être "coupés de leurs besoins les plus élémentaires, comme la recherche d'un partenaire d'accouplement, la liberté de circuler et de vivre autrement que sous la domination constante de l'homme. Ces animaux profondément frustrés sont des bombes à retardement prêtes à exploser."