Grèce: onze migrants dont six enfants noyés au large de Samos

Encore un bateau de réfugiés qui s'échoue. Les garde-côtes grecs ont découvert les corps de cinq adultes et six enfants dont quatre bébés tous coincés à l'intérieur de la cabine. Le nombre de morts de réfugiés augmente en Méditerranée à cause des conditions météo plus difficiles.
01 nov. 2015, 11:50
/ Màj. le 01 nov. 2015 à 11:54
Les garde-côtes grecs ont découvert les corps des victimes à Samos.

Onze migrants, dont six enfants, sont morts noyés dans le naufrage de leur embarcation de six mètres au large de l'île grecque de Samos, ont annoncé dimanche les garde-côtes grecs. La plupart des victimes de ce drame se sont retrouvées prisonnières de la cabine. Quinze personnes ont pu être sauvées.

"Nous avons récupéré 11 corps noyés, dont dix étaient coincés à l'intérieur de la cabine du bateau", a déclaré un responsable des garde-côtes. Parmi les noyés figurent quatre bébés, deux enfants et quatre femmes.

Le nombre des morts par noyade parmi les milliers de réfugiés qui font la traversée entre la Turquie et les îles grecques dans le but de se rendre ensuite dans le nord de l'Europe est à la hausse ces dernières semaines. L'arrivée de l'automne fait souffler les vents plus fort et baisser les températures.