Grèce: pas de gouvernement de coalition pro-rigueur

Alexis Tsipras, dirigeant du parti de la Gauche radicale Syriza, a renoncé vendredi soir à participer à un gouvernement de coalition. Celle-ci comprenait les forces pro-rigueur, c'est-à-dire la droite de la Nouvelle-Démocratie et les socialistes du Pasok.
06 août 2015, 09:04
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
athenes_

"Ce n'est pas le Syriza qui renonce" à participer à un gouvernement de coalition avec ND et Pasok, mais c'est "le verdict du peuple grec", a lancé M. Tsipras à l'issue d'une rencontre avec le dirigeant du Pasok, Evangélos Vénizélos.

Dorénavant, l'ultime chance pour former un gouvernement de coalition ou d'union nationale se trouve entre les mains du président grec Carolos Papoulias qui devrait les jours prochains présider une réunion des partis dans ce sens.