Grippe aviaire: les Pays-Bas vont abattre 8'000 canards

8'000 canards seront abattus aux Pays-Bas. Les autorités néerlandaises craigent que deux nouveaux élevages proches de La Haye n'aient été infectés par la grippe aviaire. Trois autres exploitations sont déjà touchés dans le pays.
07 août 2015, 14:28
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Les autorités néerlandaises ont ordonné samedi l'abattage préventif de 8000 canards.

Les autorités néerlandaises ont ordonné samedi l'abattage préventif de 8000 canards. Elles craignent que deux nouveaux élevages, proches de La Haye, aient été affectés par la grippe aviaire qui a déjà été détectée dans trois autres élevages des Pays-Bas.

Le ministère des Affaires économiques avait confirmé vendredi que ces trois élevages, deux situés dans le centre du pays et un autre à une centaine de kilomètres de là, étaient touchés, et qu'on craignait maintenant une extension de l'épidémie.

L'abattage dans les deux élevages proches de La Haye a été décidé parce qu'un camion qui s'y est rendu était auparavant allé dans l'un des autres élevages.

Le pays est touché par le virus H5N8, "hautement pathogène" pour les animaux mais qui représente un risque très faible pour l'homme, contrairement au H5N1, qui a tué quelque 400 personnes depuis 2003 principalement en Asie.

Les Pays-Bas, un pays d'élevage volailler intensif qui compte quelque 95 millions de poulets, avaient connu en 2003 une épidémie de grippe aviaire de type H7N7 qui les avaient obligé à abattre 30 millions de volailles.