Hong Kong: 38 morts dans la collision entre deux ferries

Trente-huit personnes sont mortes dans une collision entre deux ferries lundi soir au large de Hong Kong. L'un des bateaux a coulé après le choc. On compte une centaine de blessés.
06 août 2015, 14:44
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Un des deux ferries a coulé. Les passagers étaient venus assister aux feux d'artifice pour la fête nationale chinoise.

Une collision entre deux ferries a fait trente-huit morts et une centaine de blessés lundi soir au large de l'île de Lamma, près de Hong Kong, ont annoncé mardi les autorités locales.

Trente personnes sont décédées sur place et huit ont été déclarées mortes à leur arrivée à l'hôpital, a indiqué le gouvernement.
 
Plus de 120 personnes se trouvaient à bord d'un des bateaux qui a coulé après la collision. Ses passagers avaient embarqué pour assister aux feux d'artifice organisés à l'occasion de la fête nationale chinoise.
 
Les pompiers sont arrivés sur les lieux vingt minutes après avoir été avertis. "Une centaine de personnes ont été acheminées vers cinq hôpitaux, dont neuf dans un état grave", a précisé le service des sapeurs-pompiers.
 
Les recherches se sont poursuivies dans la nuit près de l'île de Lamma, où l'accident a eu lieu, située à trois kilomètres de Hong Kong.
 
Les secouristes n'étaient pas en mesure d'indiquer si des passagers étaient restés coincés dans l'épave ou portés disparus.
 
Selon la chaîne de télévision locale RTHK, des enfants figurent parmi les victimes. La police a indiqué qu'elle ignorait encore la cause de la collision.
 
Mise en danger de la vie d'autrui
 
La police a annoncé l'arrestation de sept membres d'équipage des deux navires, dont leurs capitaines, "pour mise en danger de la vie d'autrui en mer". Six d'entre eux ont été libérés sous caution. Le capitaine du ferry devait également l'être.
 
Ils "n'ont pas fait preuve de l'attention que requiert la loi pour assurer la sécurité de leurs navires et de leurs passagers", a expliqué le chef de la police, Tsang Wai-hung.
 
"Nous allons enquêter, car nous devons comprendre les raisons de l'accident", a déclaré le chef de l'exécutif de Hong Kong, Leung Chun-ying, après avoir rendu visite à des survivants dans les hôpitaux.
 
Hong Kong est l'un des premiers ports commerciaux du monde en terme de fréquentation avec plus de 425'000 navires enregistrés au départ et à l'arrivée en 2010.