Réservé aux abonnés

Hong Kong croît à l’ombre de la Chine

23 oct. 2016, 23:10
/ Màj. le 24 oct. 2016 à 00:01
DATA_ART_10596044

La nuit venue, la grande tour qui abrite le siège de la banque HSBC se transforme en festival de lumières. Des triangles rouge, blanc et bleu clignotent sur la façade de ce bloc rectangulaire dessiné par l’architecte britannique Norman Foster. Il se trouve à quelques centaines de mètres d’une tour de verre bleutée qui héberge Bank of China. Non loin de là, UBS occupe plusieurs étages dans l’une des plus hautes tours de la ville, l’International Finance Center.

Hong Kong est une ville de finance. Elle occupe la troisième place mondiale après Londres et New York pour les cotations en bourse et ab...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an