"Il s'agit d'un des pires cyclones que le monde n'ait jamais vu"

La Commission européenne a annoncé dimanche qu'elle débloquerait 3 millions d'euros (3,7 millions de francs) pour aider les Philippines à faire face à "l'un des pires cyclones que le monde n'ait jamais vu".
07 août 2015, 12:00
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Les fonds débloqués par l'UE couvriront les besoins les plus urgents.

La Commission européenne a annoncé dimanche qu'elle débloquerait 3 millions d'euros (3,7 millions de francs) pour aider les Philippines à faire face aux ravages causés par le typhon Haiyan. Le bilan est de plus de 10'000 morts et 2000 disparus, selon les autorités.

"Il s'agit d'un des pires cyclones que le monde n'ait jamais vu", a pour sa part déclaré la Commissaire européenne à l'aide humanitaire, Kristalina Georgieva, exprimant sa "profonde tristesse" pour le coût humain de la catastrophe.

Les fonds "couvriront les besoins les plus urgents dans les zones les plus affectées" par le typhon, dans le centre de l'archipel, a précisé la Commission dans un communiqué. Ses experts humanitaires "sont sur le terrain" et "suivent la situation" en permanence pour évaluer les besoins supplémentaires, a-t-elle ajouté.

La Commission européenne "et ses partenaires humanitaires vont collaborer de près avec les autorités locales et nationales" pour les assister dans les opérations.

Le président de la Commission, José Manuel Barroso, avait proposé dès samedi une aide d'urgence à Manille. Face à l'ampleur de la catastrophe, les Etats-Unis, l'Australie et la Nouvelle-Zélande se sont aussi mobilisés aux côtés de l'ONU.

Très exposées aux catastrophes naturelles, séismes et typhons, les Philippines ont déjà reçu en 2013 quelque 13 millions d'euros d'aide humanitaire, ont rappelé les services de Mme Georgieva.