Indonésie: les touristes bloqués par l'éruption du volcan Agung à Bali pourront rentrer chez eux

Depuis la réouverture de l'aéroport de Bali, les touristes affluent pour rentrer chez eux après l'éruption du mont Agung. Des vols supplémentaires ont été programmés ce jeudi.
30 nov. 2017, 08:33
/ Màj. le 30 nov. 2017 à 08:34
D'après le centre d'appels de l'aéroport de Bali, trois avions ont décollé jeudi matin et neuf ont atterri.

Des vols supplémentaires ont été programmés jeudi à Bali pour permettre à une partie des milliers de touristes bloqués par l'éruption du mont Agung de quitter l'île indonésienne. Le vent y a permis la reprise du trafic aérien.

"Le mont Agung est toujours en éruption, envoyant des cendres volcaniques à plus de 2000 mètres d'altitude", a toutefois souligné un porte-parole de l'agence indonésienne de prévention des catastrophes.

 

 

La baisse du niveau d'alerte, ramené un cran en dessous du seuil maximal avec l'arrivée de vents favorables, a permis mercredi après-midi la réouverture de l'aéroport de Bali, situé à une soixantaine de kilomètres du mont Agung, après plus de deux jours de fermeture. En revanche, l'aéroport de l'île voisine de Lombok était fermé jeudi à cause des cendres en provenance du volcan.

D'après le centre d'appels de l'aéroport de Bali, trois avions ont décollé jeudi matin et neuf ont atterri. Plusieurs dizaines de départs étaient prévus en direction de Singapour, Séoul, Perth notamment.