Inondations en Europe: au moins 103 morts en Allemagne et 20 en Belgique

Plus de 120 personnes sont mortes à cause des inondations en Europe. L'Allemagne est la plus touchée. Des dizaines de personnes sont encore portées disparues après les fortes crues des derniers jours. Un glissement de terrain a emporté des personnes près de Cologne vendredi.
16 juil. 2021, 07:46
/ Màj. le 16 juil. 2021 à 18:43
Un baste cratère est visible dans la commune de Erftstadt-Blessem.

Le bilan des intempéries dépassait vendredi à la mi-journée les 100 morts en Allemagne. Le bilan est encore provisoire. «Nous avons à l’heure actuelle 60 morts» dans la seule région de Rhénanie-Palatinat, l’une des plus touchées par les inondations, a annoncé la cheffe de son gouvernement régional, Malu Dreyer. Cela porte le bilan national à 103 décès.

A lire aussi : Inondations en Allemagne: un déluge meurtrier et hors normes

«Je crains que nous ne voyions toute l’étendue de la catastrophe que dans les prochains jours», a prévenu jeudi soir la chancelière Angela Merkel depuis Washington, où elle effectue une visite.

Je crains que nous ne voyions toute l’étendue de la catastrophe que dans les prochains jours.
Angela Merkel, chancelière allemande

La situation s’est encore aggravée avec un important glissement de terrain dans une localité située près de Cologne. Plusieurs personnes sont décédées et d’autres portées disparues, selon les autorités locales.

 

Sur la commune de Erftstadt-Blessem, «les maisons ont été largement emportées par les eaux et certaines se sont effondrées. Plusieurs personnes sont portées disparues», selon un tweet de la communauté de communes de Cologne. Une porte-parole a précisé à l’AFP que plusieurs décès étaient «confirmés».

Lutter contre le réchauffement

Le chef de l’Etat allemand Frank-Walter Steinmeier a appelé à «s’engager résolument» dans la lutte contre le changement climatique, seule alternative à ses yeux face aux phénomènes météorologiques extrêmes comme les inondations meurtrières qui ont frappé son pays.

 

«Ce n’est que si nous nous engageons résolument dans la lutte contre le changement climatique que nous serons en mesure de maîtriser les conditions météorologiques extrêmes comme celles que nous connaissons actuellement», a déclaré dans une allocution solennelle M. Steinmeier, qui s’est également dit «profondément touché» par la «tragédie» frappant son pays.

Belgique, Pays-Bas, Luxembourg

Voisins des régions allemandes les plus touchées, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg sont également affectés. En Belgique, les autorités ont fait état d’au moins 20 morts selon un bilan provisoire fourni vendredi par la ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden. Tandis que 20 personnes sont portées disparues.

Nous attendons toujours le bilan définitif, mais il se pourrait que ces inondations soient les plus catastrophiques que notre pays ait jamais connues.
Alexander De Croo, Premier ministre belge

«Nous attendons toujours le bilan définitif, mais il se pourrait que ces inondations soient les plus catastrophiques que notre pays ait jamais connues», a déclaré le Premier ministre Alexander De Croo lors d’une conférence de presse.

L’eau se retirait progressivement des zones inondées vendredi et les secours s’attendaient à découvrir d’autres victimes. «On peut s’attendre à de mauvaises surprises», a dit Antoine Iseux, porte-parole du centre de crise. Des médias belges ont fait état d’au moins 23 morts recensés dans la matinée.

 

La province de Liège dans l’est du pays est la plus touchée par les inondations et concentre la plus grosse partie des opérations de secours. Les communes de Verviers et Pepinster ont recensé à elles seules au moins une dizaine de morts. A Pepinster, sur les bords de la Vesdre, une vingtaine de maisons se sont effondrées, selon le bourgmestre Philippe Godin.

«On a une dizaine de personnes décédées et près d’une dizaine de personnes dont nous n’avons pas de nouvelles», a affirmé cet élu à l’AFP.