Inondations en Europe: au moins 59 morts en Allemagne et 8 en Belgique, ainsi que de nombreux disparus

De violents orages frappent l’ouest de l’Allemagne, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas depuis mercredi. La région allemande de Rhénanie du Nord-Westphalie est la plus touchée. On compte au moins 59 morts et des dizaines de blessés. Plusieurs responsables politiques incriminent le changement climatique
15 juil. 2021, 08:21
/ Màj. le 15 juil. 2021 à 21:30
L'Ahr est sorti de son lit à Schuld et de nombreuses maisons ont été endommagées.

Pluies diluviennes et inondations ont frappé jeudi plusieurs pays européens, notamment l’Allemagne. Les crues y ont provoqué une catastrophe sans précédent depuis plus de deux décennies avec au moins 59 morts.

Je suis bouleversée par la catastrophe que doivent endurer tant de personnes dans les zones inondées.
Angela Merkel, chancelière allemande

«Je suis bouleversée par la catastrophe que doivent endurer tant de personnes dans les zones inondées», a réagi Angela Merkel, qui entame jeudi une visite officielle aux Etats-Unis. La moitié des décès environ, «au moins 30», ont été dénombrés dans la région de Rhénanie-du-nord-Westphalie, la plus peuplée du pays, le reste dans celle voisine de Rhénanie-Palatinat.

 

Le bilan pourrait encore s’alourdir. Ainsi dans la commune de Schuld, au sud de Bonn, où six maisons en bord de rivière se sont effondrées, la police dénombre entre 50 et 60 disparus. Les habitants ont été invités à envoyer à la police des vidéos et des photos susceptibles de fournir des indices sur leurs proches disparus.

 

Dans la localité de Mayen, les rues étaient inondées.

Dans cette vaste région, deux pompiers sont morts en intervention, tandis que deux hommes ont été noyés dans leur cave inondée. Plus de 135’000 foyers étaient jeudi matin privés d’électricité.

Les secours tentent d’évacuer les sinistrés, dont beaucoup se sont réfugiés sur le toit des maisons. Mais de nombreux accès sont bloqués, compliquant les opérations. L’armée allemande est également à pied d’oeuvre dans les régions les plus touchées.

 

A Stolberg, près d’Aix-la-Chapelle, la police doit faire face à des tentatives de pillages de magasins.

La Belgique, où les intempéries ont fait quatre morts selon les secours, au mois six selon la chaîne RTBF, a également subi d’importants dégâts, tout comme le Luxembourg. De «nombreuses» maisons sont inondées et «plus habitables» partout dans le pays et leurs habitants ont été évacués, selon les autorités luxembourgeoises.

 

En Belgique, l’armée a été déployée dans quatre des dix provinces du pays (Liège, Namur, Luxembourg, Limbourg) pour participer aux secours et aux évacuations. Des tentes ont été mises à disposition pour reloger des habitants de Spa.

Aux Pays-Bas, la province du Limbourg a également déploré d’importants dégâts. Plusieurs axes, dont une autoroute très fréquentée, ont été fermés face au risque de crues.

«Mieux» se préparer

«Ces caprices météorologiques extrêmes sont les conséquences du changement climatique», a estimé le ministre de l’Intérieur, Horst Seehofer, pour qui l’Allemagne doit «se préparer beaucoup mieux». «Cela signifie que nous devons accélérer les mesures de protection du climat – au niveau européen, national et mondial», a renchéri M. Laschet, qui devance les écologistes dans les sondages.

Une atmosphère plus chaude retient en effet davantage d’eau et peut provoquer des précipitations d’extrême intensité. Celles-ci peuvent avoir des conséquences particulièrement dévastatrices dans les zones urbaines, avec des cours d’eau mal drainés et des constructions en zone inondable.