Iran: le guide suprême iranien minimise l'attentat et a foi en la détermination de son peuple

Ali Khamenei, le guide suprême iranien, estime que les attentats menés contre le Parlement et le mausolée de l'imam Khomeiny n'ébranleront pas son peuple. Le président a appelé à l'unité régionale et internationale. L'attaque revendiquée par l'Etat islamique avait fait 13 morts et 46 blessés. Les six assaillants sont morts.
07 juin 2017, 20:29
/ Màj. le 07 juin 2017 à 20:35
Le chef adjoint des services de renseignements de l'armée d'élite d'Iran accuse l'Arabie saoudite d'être à l'origine des attentats.

 Le guide suprême iranien Ali Khamenei a minimisé les attentats menés mercredi contre le Parlement et le mausolée de l'imam Khomeiny à Téhéran. Il a estimé qu'ils n'auront aucun effet sur le peuple iranien.

Menées presque simultanément, les attaques ont fait 13 morts selon un dernier bilan de l'agence Isna, et au moins 46 blessés. Elles ont duré plusieurs heures. Les six assaillants sont également morts.

 

 

Ces "pétards n'auront aucun effet sur la détermination du peuple iranien", a dit le guide selon son site officiel. Le président iranien Hassan Rohani a pour sa part appelé à "l'unité et à la coopération régionale et internationale" contre le terrorisme.

>> A lire aussi: Iran: au moins 12 morts et 39 blessés dans les attentats de Téhéran

Mohammad Hossein Nejat, chef adjoint des services de renseignement des Gardiens de la révolution, l'armée d'élite d'Iran, a accusé l'Arabie saoudite, rival régional de l'Iran, et les Etats-Unis, d'avoir "ordonné à leurs marionnettes" de mener ces attentats.

 

 

Les Etats-Unis, qui n'ont pas de relations diplomatiques avec Téhéran accusé de soutenir le terrorisme, ont néanmoins condamné ces "attaques terroristes". Washington a présenté ses "condoléances aux victimes et à leurs familles".