Israël suspend provisoirement tout projet d'offensive terrestre

Israël a décidé de repousser son offensive terrestre dans la bande de Gaza pour donner des chances aux efforts égyptiens visant à établir une trêve entre le Hamas et l'Etat hébreu.
06 août 2015, 15:09
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Des véhicules blindés de Tsahal lors d'un exercice dans la vallée de Jordanie.

"Une décision a été prise de suspendre provisoirement tout projet d'offensive terrestre pour donner des chances à un succès des efforts diplomatiques", a déclaré un haut responsable israélien après une réunion dans la nuit de lundi à mardi du forum des neufs principaux ministres du gouvernement autour du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

"Ils ont discuté à la fois de l'état des (efforts) diplomatiques et de l'opération militaire", a dit ce responsable qui a requis l'anonymat. Cette annonce est intervenue alors que l'ONU, l'Egypte et Washington intensifient leurs efforts pour empêcher une escalade majeure dans une région au bord de l'explosion.
 
Plus de 100 Palestiniens ont été tués depuis le lancement mercredi par l'armée israélienne de l'opération "Pilier de défense" contre les groupes armés dans la bande de Gaza. Au Caire, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, qui est attendu mardi en Israël, a appelé toutes les parties en conflit à Gaza "à cesser le feu immédiatement".
 
"Toutes les parties doivent cesser le feu immédiatement. Toute nouvelle escalade mettrait toute la région en péril", a-t-il indiqué au cours d'une conférence de presse au côté du chef de la Ligue arabe Nabil al-Arabi. La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton quittera de son côté Phnom Penh mardi pour se rendre en Israël, en Egypte et à Ramallah.