Italie: une colonne de cendres au-dessus de l'Etna

Une haute colonne de cendres s'est élevée jeudi matin de l'Etna en Sicile, entraînant une limitation du trafic aérien sur Catane, ont dit les autorités et l'institut de géophysique.
05 janv. 2012, 13:48
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
etna

Mais elle n'a pas provoqué de préoccupations pour les zones habitées.

A partir de mercredi soir 22h00, l'activité du volcan sicilien avait soudainement gagné en intensité, sans pour autant donner lieu à des secousses sismiques.

Avec l'apparition de la colonne de cendres atteignant un moment jusqu'à près de 5000 mètres d'altitude, une coulée de lave a été observée au sommet du volcan, au niveau du nouveau cratère du sud-est, se dirigeant vers la région désertique de la Valle del Bove.

Selon l'institut de géophysique et de vulcanologie, l'activité du volcan est revenue à la normale dans la matinée de jeudi.

Réunion auparavant

Une unité de crise s'est réunie à l'aéroport de Catane. Elle a décidé de ne pas fermer l'aéroport, qui est resté ouvert avec un trafic limité jusqu'à 14h00, en raison de la visibilité moindre due au nuage de cendres. Les vols sont de toutes façons peu nombreux au départ et à l'arrivée de cet aéroport.

Le volcan, proche de Catane, la seconde ville de Sicile, connaît assez fréquemment des poussées d'activités.

Au total, 18 ont été enregistrées l'an dernier, avec des explosions, fontaines et coulées de lave, émissions de cendre, mais, selon l'institut géophysique de Catane, qui surveille le volcan 365 jours par an, ce regain d'activité, qui n'a duré que quelques heures, a été cette fois particulèrement critique.