Japon: le typhon Vongfong fait un disparu et des centaines de blessés

Le typhon Vongfong a frappé le Japon lundi matin. On compte un disparu et des centaines de blessés. Il se dirige maintenant sur la capitale Tokyo.
07 août 2015, 14:19
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
epa04439476 Huge waves generated by typhoon Vongfong hit the coast in Tamagusuku, Nanjo city, on the island of Okinawa, southern Japan, 10 October 2014. The Japan Meteorological Agency warned of high waves and strong winds in wide areas of Japan as typhoon Vongfong is on course to strike the archipelago.  EPA/HITOSHI MAESHIRO

 Le puissant typhon Vongfong a frappé lundi le coeur du Japon. Il se dirige désormais vers Tokyo, après avoir fait plusieurs dizaines de blessés et un disparu. Il a aussi provoqué l'annulation de plus de 500 vols, selon les autorités et les médias.

Le centre du typhon, le 19e de la saison, "a touché terre à Makurazaki, sur l'île de Kyushu, lundi à environ 08h30", accompagné de rafales de vent allant jusqu'à 180 km/h, a indiqué un porte-parole de l'Agence de météorologie nationale.

Ce cyclone, qui avait atteint Okinawa dans l'extrême-sud dès ce week-end, avançait vers le nord-est à une vitesse de 30 km/h et pourrait atteindre la région du Kanto, qui englobe Tokyo, tard lundi soir ou mardi matin.

L'agence a émis des alertes aux fortes averses et inondations dans la capitale, où les précipitations, incessantes, se faisaient plus abondantes dans la soirée, rendant la circulation difficile. En raison de risques de glissements de terrains, d'inondations ou de vagues importantes sur le littoral, les autorités locales ont conseillé à environ 820'000 personnes d'évacuer leur domicile par précaution, après un été pluvieux ayant laissé les sols gorgés d'eau.

Gigantesques vagues

Les images diffusées à la télévision montraient des pluies diluviennes, des routes inondées, des flots de boue et des maisons dévastées, certaines au toit et murs arrachés. De gigantesques vagues, atteignant parfois neuf mètres, sont venues s'écraser contre les digues. Des murs de béton ont même été mis à terre par la force du vent.

Au moins 68 personnes ont été blessées, dont 23 sur le seul archipel d'Okinawa, où une fillette de neuf ans et un homme d'une vingtaine d'années ont eu des doigts sectionnés dans une porte lors d'une rafale surpuissante, dans deux incidents distincts.

Avant même d'atteindre les îles principales du Japon, le typhon avait été précédé d'une météo déchaînée et trois Chinois ont été emportés alors qu'ils pêchaient à Shizuoka, au sud de Tokyo, dimanche après-midi, d'après la police. Deux d'entre eux ont pu être sauvés, mais on était sans nouvelles du troisième, âgé de 26 ans.

Cette tempête a également fortement perturbé les transports, bloquant des dizaines de milliers de voyageurs qui rentraient chez eux à l'issue d'un grand week-end de trois jours, lundi étant férié. Au moins 559 vols ont été annulés et les liaisons ferroviaires ont été interrompues dans la région du Kansai (ouest).