Japon: plus de 20 litres d'eau radioactive dans le sol à Fukushima

Une nouvelle fuite d'eau très radioactive a été constatée jeudi sur et dans le sol du site de la centrale accidentée de Fukushima au Japon.
07 août 2015, 11:13
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Tepco a reconnu que plusieurs personnes travaillant sur le site de Fukushima ont reçu des radiations supérieures aux limites autorisées.

La compagnie gérante de la centrale accidentée de Fukushima a fait état jeudi d'une nouvelle fuite d'eau très radioactive, cette fois lors des opérations de pompage destinées à vider un réservoir souterrain défectueux qui laissait fuir le liquide contaminé. Environ 22 litres ont fui et se sont répandus dans la terre.

Tokyo Electric Power (TEPCO), qui est en train d'essayer de récupérer l'eau très radioactive, avait reconnu mercredi la gravité des fuites d'eau contaminée constatées récemment et promis d'agir au plus vite pour vider les réservoirs défectueux.

Une fuite a eu lieu au niveau d'une jonction du dispositif employé lors de ces opérations de transfert de l'eau du réservoir 3 non-étanche au numéro 6, qui n'ont jusqu'à présent pas posé de problème.

La pompe a été stoppée mais une bonne vingtaine de litres d'eau étaient déjà répandus sur et dans le sol, sur une surface de 2 mètres sur 3.

Trois sites touchés

TEPCO avait fait état en fin de semaine dernière d'un premier écoulement d'eau en provenance d'un réservoir creusé dans le sol et muni d'un revêtement censé empêcher l'eau de s'infiltrer dans la terre.

Deux autres fuites ont été constatées ensuite, portant à trois le nombre des réservoirs souterrains affectés sur les sept existants.

L'eau radioactive en question vient du refroidissement des réacteurs ravagés. Elle est partiellement décontaminée et recyclée pour continuer à refroidir le combustible, mais il existe un excédent encore très radioactif qui doit être stocké avant de passer dans un second dispositif de filtrage, actuellement en cours de test.