Réservé aux abonnés

Joachim Gauck, le nouveau président

Pasteur luthérien, il est l'homme le plus populaire du pays. Elu hier à la tête du pays, il s'impose comme une conscience morale au tournant de la réunification.
05 août 2015, 16:05
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_5854483

Jamais un président de la République fédérale n'aura connu un tel triomphe électoral. Premier président allemand sans étiquette politique et premier chef de l'État issu de l'ex-RDA, Joachim Gauck, 72 ans, a les larmes aux yeux lorsque le Bundestag lui offre une standing ovation ce dimanche. Surnommé "le berger de la liberté" , le pasteur luthérien, héros du soulèvement démocratique face au régime est-allemand, vient d'être élu avec un score de 80%. Immensément populaire outre-Rhin, Gauck incarne un espoir presque démesuré pour ses concitoyens avides de valeurs morales modernes mais solides.

...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois