L'ambassadeur américain à Séoul blessé dans une attaque au couteau

Mark Lippert, l'ambassadeur américain à Séoul, a été blessé au visage par un homme armé d'un couteau de cuisine lors d'une réunion.
07 août 2015, 15:09
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
lippert

L'ambassadeur des Etats-Unis en Corée du Sud, Mark Lippert, a été blessé jeudi à Séoul par un homme armé d'un couteau dans un contexte de tensions accrues sur la péninsule coréenne. L'agression a été fermement condamnée par Washington.

Le président Barack Obama a appelé l'ambassadeur pour lui souhaiter un prompt rétablissement", a indiqué Bernadette Meehan, porte-parole du Conseil de sécurité nationale (NSC), tandis que le département d'Etat a "condamné avec force" un "acte de violence".

Mark Lippert, 42 ans, a été opéré avec succès de deux profondes entailles à la joue et à la main droite et se trouvait dans un état stable, ont indiqué les chirurgiens. Il devrait rester deux ou trois jours en observation à l'hôpital. "Je vais bien et j'ai le moral!", a assuré l'ambassadeur sur son compte Twitter après son opération.

L'assaillant, armé selon la police d'un couteau de cuisine d'environ 25 centimètres, l'a attaqué alors qu'il participait à une réunion autour d'un petit-déjeuner à l'Institut culturel Sejong, dans le centre de Séoul.

"Cet homme a brusquement surgi du public au moment où le petit-déjeuner commençait. Des gens ont tenté de l'arrêter mais tout s'est passé très vite. L'ambassadeur a été blessé au visage et conduit à l'hôpital", a témoigné Kim Young-man, un porte-parole du Conseil coréen pour la réconciliation et la coopération, qui organisait l'événement.

Slogan contre la guerre

La police a identifié le suspect comme étant Kim Ki-Jong, un homme de 55 ans déjà condamné pour avoir lancé une pierre sur l'ambassadeur du Japon à Séoul en 2010. Il "a été placé en garde à vue et nous essayons de comprendre le mobile de l'attaque", a indiqué le chef de la police locale, Yoon Myung-Soon.

Des images vidéo diffusée sur la chaîne d'information YTN, prises aussitôt après l'attaque, montraient l'ambassadeur emmené précipitamment hors de l'immeuble, une main posée sur sa joue droite ensanglantée, l'autre main portant la trace apparente d'une blessure et également maculée de sang.

L'assaillant portait des vêtements coréens traditionnels et a lancé, selon les médias, un slogan contre la guerre quand il s'est attaqué au diplomate.

Un proche d'Obama

La présidente sud-coréenne a de son côté dénoncé dans l'agression une attaque visant l'alliance militaire entre Séoul et Washington. "Il ne s'agit pas seulement d'une agression physique contre l'ambassadeur, mais aussi contre l'alliance entre la Corée du Sud et les Etats-Unis", a déclaré Park Geun-Hye dans un communiqué.