L'ancien chef de la mafia sicilienne tente de se suicider en prison

L'ancien chef de la mafia sicilienne, Bernardo Provenzano, a tenté de se suicider avec un sac en plastique dans une prison de Parme.
06 août 2015, 09:04
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
provenzano

M. Provenzano, 79 ans, gravement malade et soumis à un régime de détention sévère avec cinquante autres détenus à la prison de haute sécurité de cette ville du centre de la péninsule, a été découvert mercredi soir par un gardien, allongé sur son lit, le sac déjà enfilé sur la tête. Les faits n'ont été révélés que 24 heures plus tard.

Ce parrain du fief mafieux de Corleone, condamné à plusieurs reprises à la prison à perpétuité, est sous surveillance permanente et la présence d'un sac de plastique dans sa cellule, où tout objet dangereux est normalement proscrit, a suscité des questions de ses avocats.

Bernardo Provenzano voulait-il se tuer, attirer l'attention sur sa condition de santé - il a été opéré d'un cancer et souffre de la maladie de Parkinson -, ou donner un signal codé, comme c'est souvent le cas dans la mafia?

Une audience de la cour d'assise de Parme est prévue vendredi, dans le cadre d'un procès où Provenzano comparaît pour homicide. Le légendaire chef mafieux avait été arrêté le 11 avril 2006, après avoir échappé aux recherches de la police pendant 43 ans.

Loi des séries ? Un autre mafieux sicilien célèbre, Pipo Calo, détenu dans une prison à Ascoli dans les Marches (centre), et qui aurait dû comparaître vendredi par téléconférence dans le procès à Palerme où Provenzano figure parmi les accusés, a eu jeudi une crise cardiaque et a été hospitalisé d'urgence à Ancône.