L'armée israélienne a abattu un jeune Palestinien qui lançait des pierres sur une patrouille

Des soldats israéliens ont tué un jeune Palestinien qui lançait des pierres sur une patrouille.
20 oct. 2016, 19:05
/ Màj. le 20 oct. 2016 à 19:07
Les heurts entre jeunes Palestiniens et soldats israéliens sont fréquents en Cisjordanie (archives).

Les soldats israéliens ont abattu jeudi un Palestinien qui lançait des pierres sur une patrouille dans le sud de la Cisjordanie occupée, a indiqué l'armée israélienne. Selon le ministère palestinien de la Santé, la victime est un adolescent de quinze ans.

Un des soldats a été légèrement blessé par le lanceur de pierres dans le secteur de Beit Ummar, a déclaré une porte-parole de l'armée. Les soldats ont d'abord procédé à des tirs de sommation puis ont "tiré en direction du suspect, causant sa mort", a-t-elle ajouté.

Les Territoires palestiniens, Jérusalem et Israël sont en proie à des violences qui ont coûté la vie à 235 Palestiniens, 36 Israéliens, deux Américains, un Erythréen et un Soudanais depuis le 1er octobre 2015, selon un décompte de l'AFP. La plupart des Palestiniens tués sont des auteurs ou auteurs présumés d'attaques, perpétrées à l'arme blanche pour le plus grand nombre.

La succession en octobre des grandes fêtes juives de Rosh Hashana, Yom Kippour et Souccot a fait redouter aux autorités israéliennes une flambée d'attaques palestiniennes. Ces célébrations, qui doivent s'achever lundi, ont donné lieu à un important déploiement policier.

C'est pendant cette même période de fêtes l'an dernier que les violences ont commencé. Les attaques anti-israéliennes sont toutefois restées contenues jusqu'ici, à l'exception du 9 octobre quand un Palestinien a tué une retraitée israélienne de 60 ans et un policier de 29 ans à Jérusalem-Est avant d'être abattu.