Réservé aux abonnés

L’Azerbaïdjan poursuit Elise Lucet pour diffamation

Le régime de Bakou reproche à la présentatrice TV de l’avoir qualifié de «dictature» dans le cadre d’un reportage.
05 sept. 2017, 23:34
/ Màj. le 06 sept. 2017 à 00:01
DATA_ART_11484568

C’est un procès inédit qui s’est ouvert ce mardi devant le tribunal correctionnel de Nanterre. Pour la première fois en France, un Etat poursuit des journalistes pour «diffamation». En l’occurrence, il s’agit de l’Azerbaïdjan, qui conteste le contenu d’un reportage datant de 2015 de l’émission «Cash Investigation», sur France 2, intitulé «Mon président est en voyage d’affaires». Une enquête du journaliste Laurent Richard consacrée aux coulisses des voyages présidentiels.

Le chef de l’Etat azerbaïdjanais, Ilham Aliyev, y était taxé de «despote» et de «dictateur». De son côté, la présentatrice de...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois