L'Etat islamique accusé de tentative de génocide contre les Yazidis

Les sévices perpétrés par l'Etat islamique à l'encontre de la minorité yazidie en Irak pourraient constituer une tentative de génocide selon l'ONU.
07 août 2015, 14:21
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
La minorité yazidie en Irak est persécutée par les jihadistes de l'Etat islamique.

L'offensive des jihadistes de l'Etat islamique contre la minorité yazidie en Irak pourrait constituer une tentative de génocide, a estimé mardi le secrétaire général adjoint aux droits de l'homme de l'ONU. Selon divers témoignages, des milliers de Yazidis ont été exécutés, enterrés vivants ou réduits en esclavage.

La convention pour la prévention et la répression du génocide adoptée par l'assemblée générale de l'ONU en 1948 définit le génocide comme "des actes commis dans l'intention de détruire, ou tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux", a précisé Ivan Simonovic.

Les Etats-Unis étudient, quant à eux, une demande de l'Irak d'envoyer davantage de conseillers militaires américains afin d'épauler les forces de sécurité irakiennes dans leurs opérations face à l'EI, a déclaré mardi un haut responsable de l'administration du président Barack Obama. Washington dispose actuellement de 1400 conseillers militaires et agents de sécurité d'ambassade dans ce pays.

Bagdad ne demande pas des troupes américaines au sol et quoi qu'il en soit le président Barack Obama n'en enverrait pas dans ce pays, a dit ce responsable. Il a ajouté que les conseillers militaires, qui pourraient encore être envoyés, se limiteraient à faire des recommandations et à fournir une aide aux Irakiens engagés dans les combats.

Les combattants du groupe sunnite ultraradical se sont emparés à partir du mois de juin d'importantes zones du nord de l'Irak, dont la grande ville de Mossoul, et tiennent aussi certains secteurs de l'est et du nord de la Syrie.