L'incendie en Espagne toujours hors de contrôle

L'énorme incendie qui ravage le nord-est de l'Espagne depuis dimanche a fait quatre morts et est toujours hors de contrôle. Les victimes sont françaises.
06 août 2015, 10:28
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Smoke clings to the forest as flames burn the forest near the highway in La Jonquera, Spain, near the border with France, Sunday, July 22, 2012.  The regional officials said wildfires have burned almost 7,000 hectares (17.297 acres) of forest. (AP Photo/Josep Ribas)

L'incendie qui fait rage depuis dimanche dans le nord-est de l'Espagne est toujours hors de contrôle lundi, mais ne progresse plus, a annoncé le ministre catalan de l'Intérieur, Felip Puig. Le feu a déjà fait quatre morts.

M. Puig s'exprimait dans le cadre d'une visite sur les lieux de la catastrophe, qui a dévasté 13'000 hectares de végétation sur 17 communes, selon les pompiers.

Le responsable catalan a ajouté que l'incendie était probablement dû "à un mégot ou à un petit engin explosif" qui a pris feu, du fait "d'une imprudence ou d'une négligence".

Il a ajouté que les pompiers luttaient lundi "pour éviter que le feu ne se propage à des zones de végétation épaisse", ce qui risquerait de le rendre plus difficile encore à maîtriser.

Quatre morts et 23 blessés

Environ 500 pompiers combattaient le feu lundi, appuyés par 22 avions et hélicoptères espagnols et français, ont indiqué les services de secours.

Selon les autorités catalanes, quatre Français ont été tués depuis dimanche: un homme et sa fille de 15 ans qui se sont jetés dans la mer à Port-Bou, en tentant de fuir les flammes, un homme de 75 ans victime d'une crise cardiaque en voyant sa maison brûler dans le village espagnol de Llers et un homme de 64 ans, grièvement brûlé dimanche, qui a succombé lundi à ses blessures.

Vingt-trois personnes ont été blessées, dont huit étaient toujours hospitalisées lundi, a indiqué le ministère régional de la Santé.

"L'incendie est toujours actif. Le vent est moins fort et les moyens aériens ont pu entrer en action", a dit lundi matin à l'AFP une porte-parole des pompiers de Catalogne.

Evacués

La France mobilise des moyens, notamment des bombardiers d'eau Canadair, a indiqué de son côté le ministre français des Affaires européennes Bernard Cazeneuve à la chaîne de télévision iTélé.

L'autoroute qui relie la France à l'Espagne, entre Figueres et Perpignan, a pu rouvrir sur une voie, vers le nord. En revanche, des milliers d'habitants restaient confinés chez eux, côté espagnol, tandis que ceux qui ont fui étaient hébergés dans des centres d'urgence, notamment à Figueres.