Réservé aux abonnés

L'Occident envisage un plan

07 août 2015, 13:20
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_7763253.jpg

Depuis le refus du président Viktor Ianoukovitch de signer un accord d'association avec l'Union européenne (UE) en novembre, l'Ukraine, au bord de la cessation de paiements, est secouée par une vague de contestation. Des milliers d'opposants occupent le centre de Kiev et des bâtiments publics dans plusieurs villes de province.

L'Union européenne réfléchit avec ses partenaires, dont les Etats-Unis et le Fonds monétaire international (FMI), à la façon d'aider financièrement l'Ukraine, à condition qu'elle s'engage sur la voie des réformes et que les violences cessent, ont annoncé, hier, les serv...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois