L'offre d'achat de Bayer pour Monsanto revue à la hausse

L'entreprise agrochimie Bayer, qui souhaite absolument acquérir le spécialiste américain des OGM, a annoncé avoir relevé son offre pour racheter Monsanto.
14 juil. 2016, 18:44
/ Màj. le 14 juil. 2016 à 18:48
L'entreprise Monsanto a déjà refusé la première offre de Bayer, qu'elle jugeait trop basse.

Le groupe de chimie allemand Bayer a indiqué jeudi relever légèrement son offre pour mettre la main sur le fabricant américain de pesticides et de semences OGM Monsanto. Il propose désormais 125 dollars (121,30 francs) par action contre 122 dollars auparavant.

"L'offre en cash a été augmentée, après des discussions privées", indique Bayer dans un communiqué. Dans son offre initiale en mai, Bayer mettait 122 dollars par action sur la table et indiquait que cela représentait une valeur totale d'entreprise de 62 milliards de dollars (dette comprise), ce qui constituerait la plus grosse acquisition en Allemagne.

Aucune nouvelle valorisation globale de Monsanto n'a été communiquée jeudi par la firme allemande, alors que le volume de la dette évolue constamment. L'entreprise propose aussi de verser au géant américain des frais de 1,5 milliard de dollars, si leur rapprochement venait à échouer du fait des autorités de la concurrence.

Autres acheteurs potentiels

"Bayer pense que cette offre englobe entièrement la valeur intrinsèque de Monsanto", affirme le groupe allemand. Ce dernier souligne que les 125 dollars par action représentent une prime de 40% par rapport au cours de Monsanto le 9 mai, avant les premières rumeurs de rachat.

Décidé à se laisser courtiser pour faire monter les prix, le patron de Monsanto n'avait pas caché fin juin avoir des discussions avec d'autres acheteurs potentiels. La firme convoiterait notamment les activités d'agrochimie d'un autre géant allemand de la chimie, BASF, pour contrecarrer les ambitions de Bayer, a rapporté jeudi l'agence Bloomberg News, sans citer ses sources d'information.