Réservé aux abonnés

La forêt primaire: sauvage et utile

Les études sur les forêts primaires dans les Carpates et leur utilité sont financées grâce la contribution suisse à l'élargissement de l'UE.
04 août 2015, 00:31
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_5623155

Jaune, rouge, marron; la palette de nuances de teintes automnales de la forêt surprend le visiteur. Des effluves de plantes, de terres humides et de lichens parfument l'atmosphère. A première vue, la forêt primaire de Badinsky - dans les Carpates occidentales, près de Banskà Bystrica - ne semble pas très différente de la forêt mixte du Jura.

La remarque des visiteurs suisses fait sourire les biologistes et forestiers slovaques. Ces 30 hectares de forêt sont entretenus grâce aussi au milliard dit de cohésion, versé par la Suisse à l'Union européenne.

Les citoyens suisses avaient approuvé le v...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois