Réservé aux abonnés

La France choquée réagit

Nouvelles mesures pour éviter la récidive.
03 août 2015, 19:48
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Face aux questions soulevées par le viol et le meurtre de la jeune Agnès (13 ans) au Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire), François Fillon a demandé hier une nouvelle série de mesures contre la récidive. Le premier ministre français propose que les parquets requièrent le placement des mineurs en centre éducatif fermé jusqu'au jugement pour les crimes les plus graves et qu'une information complète soit donnée au chef d'établissement scolaire lors de l'inscription d'un élève soupçonné de faits graves.

Deux jours après sa disparition, le corps carbonisé de la collégienne a été retrouvé vendredi. Un ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an