La fraternité d'Ecône exprime sa gratitude envers Benoît XVI

La Fraternité Saint-Pie X (FSSPX) exprime sa gratitude à Benoît XVI "pour la force et la constance dont il a fait preuve à son égard en des circonstances aussi difficiles".
07 août 2015, 10:59
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
4ssetv6

Suite à l'annonce de la démission du pape Benoît XVI lundi, la Fraternité Saint-Pie X (FSSPX) a fait savoir qu'elle n'oubliait pas que Benoît XVI avait eu "le courage de rappeler que la messe traditionnelle n'avait jamais été abrogée".

Le pape a aussi eu le courage de supprimer les effets des sanctions canoniques portées contre les évêques de la Fraternité Saint-Pie X, à la suite des sacres de 1988. Celle-ci n'ignore pas l'opposition que ces décisions ont suscitée, obligeant le pape à se justifier devant les évêques du monde entier.

Malgré les divergences doctrinales, elle l'assure de ses prières pour le temps qu'il souhaite désormais consacrer au recueillement.

Vers un rapprochement avec le Vatican

Ecône est le siège du séminaire international de la FSSPX que Mgr Marcel Lefebvre a fondée en 1971.

Un texte de Mgr Di Noia était intervenu en début d'année alors que la Fraternité demeurait très divisée sur l’attitude à tenir vis-à-vis de Rome. Une partie des prêtres penchaient en faveur de l’attitude très tranchée de Mgr Williamson, exclu en octobre de la FSSPX, pour son intransigeance vis-à-vis de tout dialogue avec la "Rome moderniste". D’autres tentés d’accepter la main tendue, à condition que leur retour vers Rome n’apparaisse pas comme l’abandon du combat mené par Mgr Lefebvre.