La statue de Kalachnikov modifiée après une erreur

Mikhaïl Kalachnikov a dû se retourner dans sa tombe. Sur le monument à sa mémoire inauguré mardi à Moscou se trouvait un fusil d'assaut... allemand!
22 sept. 2017, 19:48
/ Màj. le 22 sept. 2017 à 19:50
Sur le petit mémorial à proximité de la statue retraçant l'histoire du fusil d'assaut figurait le schéma d'une arme allemande et non soviétique.

La statue de l'ingénieur soviétique Mikhaïl Kalachnikov, l'inventeur du fusil d'assaut qui porte son nom, a dû être modifiée vendredi à la suite d'une erreur une semaine après son inauguration. Un fusil d'assaut allemand figurait sur le monument.

"Nous avons vérifié. C'est confirmé. Le sculpteur Salavat Chtcherbakov a reconnu son erreur", a annoncé dans la journée la société d'histoire militaire russe à l'agence de presse TASS.

Si sur la statue de plus de sept mètres de haut le représentant, Mikhaïl Kalachnikov tient bien entre les mains un AK-47, son invention, sur le petit mémorial à proximité retraçant l'histoire du fusil d'assaut figurait le schéma d'une arme allemande et non soviétique.

La sculpture de l'ingénieur, mort en 2013, a été inaugurée en grande pompe en plein centre de Moscou mardi dernier pour célébrer la création de cette arme devenue une "marque culturelle de la Russie", selon les termes du ministre russe de la culture Vladimir Medinski.

 

 

Cette modification intervient au moment même où une allée de bustes en bronze des dirigeants soviétiques, y compris celui de Staline, un autre projet de la société d'histoire militaire russe, a été inaugurée officiellement vendredi à Moscou.

La société russe d'histoire militaire est une organisation fondée par le président Vladimir Poutine lui-même et dont le président n'est autre que Vladimir Medinski. Certains la soupçonnent d'entretenir une lecture nationaliste des événements.