Réservé aux abonnés

Le chef du PKK espère un accord de paix d'ici 5 mois

07 août 2015, 14:30
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Un règlement pacifique de l'insurrection kurde en Turquie pourrait être trouvé dans un délai maximal de quatre à cinq mois si le gouvernement d'Ankara fixe des garanties légales pour les droits de la minorité kurde, a déclaré le chef emprisonné du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Abdullah Öcalan. L'accord mettrait fin à une rébellion entamée en 1984.

"Si les parties poursuivent avec détermination et responsabilité le processus engagé, une solution démocratique d'importance pour l'avenir de tout le Moyen-Orient peut être trouvée d'ici quatre à cinq mois" , a déclaré Abdullah Öcalan ci...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois