Le Colorado légalise le cannabis et la Floride maintient le financement public pour l'avortement

L'avortement restera financé par des fonds publics ont choisi les habitants de la Floride. Ceux du Colorado ont voté favorablement à la légalisation du cannabis récréatif.
06 août 2015, 15:02
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
cannabis

Les électeurs de l'Etat américain de Floride ont rejeté mardi un référendum qui visait à interdire l'affectation de fonds publics au financement de l'avortement, selon les télévisions américaines. Le Colorado est lui devenu le premier Etat américain à légaliser la consommation de cannabis à des fins récréatives.

Selon les chaînes CNN et NBC, le "non" à la proposition en Floride l'a emporté avec 55 % des voix contre 45 % favorables au texte - sur 96 % des bulletins dépouillés.
 
Elle prévoyait d'interdire toute utilisation de deniers publics pour financer les avortements dans l'Etat, sauf en cas de viol, d'inceste, ou de danger pour la vie de la mère.
 
"Le peuple de Floride a envoyé un message très clair: les hommes politiques n'ont pas leur place dans les décisions profondément privées et personnelles des femmes", a dit la directrice des affaires familiales de la puissante Association américaine de défense des droits civiques (ACLU), Jennifer Dalven.
 
Selon le quotidien "Denver Post", la proposition au Colorado a été approuvée par 52,7 % des votants, contre 47,3 % s'y opposant (sur plus de 50 % des bulletins dépouillés), tandis que les chaînes de télévision CNN et NBC donnaient 53 % des suffrages aux défenseurs de la proposition (sur un peu plus de 42 % des bulletins dépouillés).
 
Pas moins de 172 référendums étaient proposés au vote des électeurs américains, en même temps que le scrutin présidentiel, qui a vu la victoire du président sortant Barack Obama.