Réservé aux abonnés

Le drive se fait sa toute petite place

Avec le drive, le client commande en ligne puis part chercher ses courses lui-même. Il s'évite ainsi certains frais. En France, le phénomène cartonne. Et en Suisse?
07 août 2015, 12:01
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_7536149.jpg

Les nénuphars stylisés? Ils sont censés symboliser une oasis de tranquillité, pour que le client se sente comme à la maison, libéré de ses soucis. Michel le vit ainsi. Parqué sous les énormes feuilles artificielles, il attend qu'on lui remette les commissions commandées sur internet, à peine deux heures plus tôt. Les promesses de LeShop.ch lui assurent qu'il n'aura pas à attendre plus de cinq minutes. Moins de deux suffiront: un employé surgit du magasin attenant, avec les courses d&eac...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an