Le fisc français réclame 108 millions d'euros à la milliardaire

Le fisc français réclame près de 108 millions d'euros d'impôts impayés à Liliane Bettencourt après la découverte de comptes occultes à l'étranger et d'une île des Seychelles achetée clandestinement, a-t-on appris aujourd'hui de source proche du dossier. Mais ce montant est encore en discussion.
03 août 2015, 19:44
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Liliane Bettencourt devrait près de 108 millions d'euros d'impôts impayés au fisc français.

Le ministère du Budget a confirmé l'existence d'un redressement, évoqué par le site d'information Mediapart, mais sans en préciser le montant. Mediapart évoquait environ 78 millions d'euros, un chiffre confirmé par des sources proches du dossier, auquel s'ajoute un  autre redressement de trente millions révélé à l'été.

Ce montant global de 108 millions est abordable pour la milliardaire de 89 ans, considérée comme la troisième fortune de France et la 15e au monde avec environ 17 milliards d'euros, selon des classements de Challenges et Forbes.

Comptes cachés en Suisse

Cette procédure fiscale est la conséquence de l'enquête pénale engagée après la remise à la justice d'enregistrements clandestins de conversations en 2010 entre la milliardaire et son gestionnaire de fortune Patrice de Maistre. Les sommes aujourd'hui exigées au titre de l'impôt sur la fortune pour les années 2004 à 2010 et, au titre de l'impôt sur le revenu, pour les années 2006 à 2009, sont encore en négociation avec le fisc, précise Mediapart.

Le fisc, qui mène ses enquêtes en parallèle à celles de la justice pénale, a découvert douze comptes bancaires cachés à l'étranger - dix en Suisse et deux à Singapour - qui recelaient près de 100 millions d'euros fin 2010. L'île d'Arris, dans les Seychelles a, elle, été acquise en 1997 via le Liechtenstein et non déclarée.

La milliardaire avait annoncé le rapatriement en France de ses avoirs cachés en 2010, après la publication des enregistrements compromettants.