Réservé aux abonnés

Le luxe "made in France" renoue avec la croissance

Les façonniers du secteur ont surmonté les effets de la crise de l'automne 2008. Mais des tensions apparaissent du côté de l'offre en cuirs et tissus.
07 août 2015, 11:13
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6956435.jpg

Les façonniers français du prêt-à-porter ont retrouvé en 2012 leurs niveaux d'activité d'avant 2009, grâce aux commandes d'un secteur du luxe. Leur croissance reste solide malgré un ralentissement récent.

Les fabricants de prêt-à-porter haut de gamme pour les grandes griffes comme Chanel, Hermès, Saint Laurent (groupe PPR), Céline ou Louis Vuitton (groupe LVMH) avaient perdu entre 30% et 50% de leur chiffre d'affaires avec la crise déclenchée par la faillite de Lehman Brothers à l'automne 2008.

Quatre ans après, " les carnets de commandes sont globalement bons et les volumes quasiment ce qu'...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an