Le maire de Toronto se droguerait au crack

Une vidéo remise à la justice canadienne, montrerait le maire de Toronto en train de fumer du crack.
07 août 2015, 11:58
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Rob Ford a toujours nié avoir consommé du crack.

Le maire de Toronto, Rob Ford, risque d'être rattrapé par la justice. La police a remis à cette dernière une vidéo, recherchée depuis des mois, dans laquelle il serait vu en train de fumer du crack, une puissante drogue dérivée de la cocaïne.

M. Ford s'est abstenu jeudi de commenter ce rebondissement. Il s'est borné à dire qu'il n'avait pas l'intention de démissionner de son poste.

La capitale économique canadienne est secouée depuis le mois de mai par ce scandale, né des révélations de médias sur la consommation de drogue de son maire.

A l'époque, deux médias avaient affirmé avoir visionné une courte vidéo, datant de décembre, montrant M. Ford en train de tirer sur une pipe à crack, en compagnie d'un groupe de personnes identifiées comme des trafiquants de drogue.

"Repère de dealers"

"Le maire de Toronto apparaît sur cette vidéo" tournée dans une maison identifiée par les médias comme un repère de dealers, a confirmé jeudi le chef de la police de Toronto. Il a souligné que les images étaient "celles qui avaient été précédemment décrites par la presse".

M. Ford, 44 ans, a toujours nié avoir consommé du crack, reconnaissant toutefois son penchant pour le cannabis.

D'ores et déjà, ce rebondissement a mené à l'arrestation et à l'inculpation d'un ami et chauffeur occasionnel de Rob Ford, pour "extorsion". Selon les premiers éléments, il lui est reproché d'avoir menacé plusieurs personnes afin de faire disparaître la vidéo.

L'édile "n'a pas encore été interrogé", a indiqué le chef de la police. Il a relevé qu'en l'état, la police ne peut pas inculper le maire.

La propriété de Rob Ford envahie par les journalistes: