Le selfie israélo-arabe émeut le web

Les peuples juif et arabe ne sont pas condamnés à être ennemis. Une journaliste libanaise a posté un selfie où elle embrasse son petit ami juif. Le cliché a fait le tour du web.
07 août 2015, 13:59
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le tweet de Sulome posté le 13 juillet dernier.

Le selfie de Sulome Anderson n'a pas embrasé la bande de Gaza mais le coeur des internautes. Alors que le conflit israélo-palestinien a fait plus de 670 morts en quinze jours à Gaza, la jeune femme a diffusé un message d'amour et de paix sur les réseaux sociaux. Dans un selfie posté sur Facebook et sur Twitter, on la voit embrasser son petit ami, alors qu'est écrit sur morceau de papier "Les Juifs et les Arabes refusent d'être ennemis".

Elle est pour moitié libanaise. Lui est juif orthodoxe. Ils s'aiment

La photo a été partagée des milliers de fois et a fait l'objet de nombreux interviews. Les commentaires oscillent entre insultes et messages d'espoir, mais Sulome ne s'arrête pas là. Elle a écrit un article sur le site nymag.com pour expliquer sa démarche.

"Un ami journaliste a suggéré que nous affichions la photo parce qu'il connaît bien l'obstacle le plus important de notre couple: la politique. Il a souvent été témoin de la différence de nos points de vue sur la situation à Gaza. Mon ami Jeremy, vient d'une famille qui soutient le gouvernement israélien. Il a vécu en Israël et a la double nationalité.

Ma mère est libanaise, et en tant que journaliste, je suis en partie en mission à Beyrouth. J'ai travaillé dans les camps de réfugiés palestiniens dispersés à travers le Liban. J'ai vu à quoi de nombreux Palestiniens sont confrontés".

Le dialogue leur a permis de comprendre le point de vue de chacun. Et de le respecter. "Je ne dis pas que nous arrivons à un consensus sur tout. Mais nous sommes d'accord sur quelque chose: Ce n'est pas seulement à propos de la politique. Mais il s'agit d'humains".

Tous deux se battent désormais pour la paix.