Réservé aux abonnés

Le vote musulman sera sans appel

02 nov. 2016, 23:30
/ Màj. le 03 nov. 2016 à 00:01
Protesters stand across the street from a Donald Trump rally holding signs for "Muslims for Peace," signs before a campaign rally, Saturday, March 5, 2016, in Orlando, Fla. (AP Photo/Brynn Anderson) GOP 2016 Trump

New York a Little Italy. San Francisco a Chinatown. Détroit a Dearborn. Cette municipalité de banlieue forte de 98 000 habitants, située dans l’Etat du Michigan, abrite l’une des plus importantes populations arabo-musulmanes des Etats-Unis. Irakiens, Libanais, Yéménites, Syriens, ils sont près de 30 000 installés dans la périphérie de la ville qui vit naître l’industriel Henry Ford. A tel point que les mauvaises langues ont rebaptisé Dearborn: Little Bagdad ou le «Dearbornistan».

Il est vrai que la présence de la communauté orientale n’y passe pas inaperçue: l’arabe s’entend...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an