Réservé aux abonnés

Légalisation de l’avortement rejetée

Le Sénat a refusé, hier, le projet de loi introduisant un droit à l’IVG.
10 août 2018, 00:01
/ Màj. le 10 août 2018 à 00:01

Les sénateurs argentins ont rejeté, hier, la légalisation de l’avortement dans le pays du pape François. Le projet de loi a été rejeté par le Sénat par 38 voix contre 31. Le texte introduisait un droit à l’interruption volontaire de grossesse jusqu’à la 14e semaine de grossesse. La loi argentine n’autorise que les avortements en cas de viol ou si la santé de la mère est menacée. Le 14 juin, à la chambre des députés, le texte avait été adopté de justesse par 129 voix pour et 125 contre.

Le vote a été accueilli par des feux d’artifice et des cris de joie parmi les militants anti-IVG. De...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois